Citymesh satisfait de l'approche modulaire de la vente aux enchères de la 5G

25/10/2021

Seule une partie limitée du spectre 5G sera réservée à un quatrième acteur des télécommunications : c'est ce qu'a décidé le Conseil fédéral des ministres jeudi. Cela abaisse le seuil pour les entreprises qui, par exemple, ne veulent se concentrer que sur un segment de marché spécifique. Nous laissons au marché la possibilité de faire concurrence, de faire baisser les prix pour les consommateurs et de créer de l'innovation dans un segment de marché spécifique", a déclaré la ministre des télécommunications Petra De Sutter. Cette décision est le reflet du caractère énergique du marché des télécommunications.

APPROBATION DES ARRÊTÉS ROYAUX RELATIFS À LA MISE AUX ENCHÈRES DU SPECTRE 5G

Le 21 octobre, le Conseil des ministres a approuvé les arrêtés royaux relatifs à la mise aux enchères du spectre 5G. L'un des principaux points est que l'enchère aura une approche modulaire. Cela signifie que le spectre peut être réparti entre différentes entreprises. Selon le ministre De Sutter, cette mesure profitera aux consommateurs et répondra aux préoccupations concernant les niveaux de radiation et l'emploi dans le secteur. La vente aux enchères de la 5G devrait avoir lieu à la fin de l'année 2022.

MOINS DE PRÉVISIBILITÉ, PLUS D'OPPORTUNITÉS

La mise aux enchères de la 5G et l'arrivée d'un quatrième opérateur télécom sont étroitement liées. La partie du spectre que nous voulions initialement réserver à un éventuel nouvel acteur des télécommunications, le quatrième, sera limitée", a déclaré le ministre De Sutter. Cela permettra une plus grande concurrence sur le marché des télécommunications, car il n'attire pas seulement les entreprises qui avaient l'œil sur la plus grande partie du spectre. La décision signifie également qu'un éventuel quatrième acteur peut choisir de se concentrer exclusivement sur le marché B2B en achetant une partie seulement du spectre 5G.

UN JOUEUR DE TÉLÉCOMMUNICATION D'AFFAIRES EST POSSIBLE

Selon Mitch De Geest, PDG de Citymesh, la décision du gouvernement fédéral est déjà un pas dans la bonne direction. Nous sommes satisfaits de la flexibilité que le Conseil des ministres a apportée à la vente aux enchères. Cela offre les opportunités nécessaires tant pour les entreprises que pour le marché des consommateurs". Il souligne également qu'une approche modulaire garantit que les télécoms restent un marché dynamique. L'enchère peut maintenant aller dans les deux sens : il y a de la place pour un acteur qui prend en charge l'ensemble du paquet, mais il peut tout aussi bien y avoir un opérateur de télécommunications qui se concentre principalement sur le marché des entreprises.

Si Citymesh devient le quatrième opérateur de télécommunications belge, le spectre attribué lui donnera la possibilité d'étendre ses services actuels. Même si l'accent est mis sur les clients professionnels, il est important de noter que les frontières entre le marché des entreprises et celui des consommateurs s'estompent. Par exemple, les employés peuvent utiliser le réseau mobile sur les sites de l'entreprise et passer à un réseau public en dehors de ceux-ci.

Now this is it.
Time for action.

Notre collaboration commence ici ! Contactez notre équipe de professionnels des réseaux et faites-nous part de votre mission. Ensemble, nous sélectionnerons les meilleures solutions et ferons passer votre organisation à un niveau supérieur.