Photo 2021 02 1516 27 12 9278ad6ab59841acbb77265c34fa57f2 2000

Le premier bateau semi-autonome sur les voies navigables flamandes

16/02/2021

Le 8 février 2021, le premier navire semi-autonome naviguera sur la route entre le port de Zeebrugge et le port d'Anvers. Ce projet peut complètement changer la navigation sur les voies navigables flamandes

Le projet pilote hisse les voiles

Seafar et Citymesh travaillent ensemble pour faire de la navigation semi-autonome pour les bateaux de navigation intérieure comme le Deseo une réalité. Dans le cadre du projet Shore Supported Navigation (SSN), ils étudient si une barge fluviale peut faire le trajet du port de Zeebrugge à celui d'Anvers de manière semi-autonome. Ce projet démontrera qu'un navire, soutenu par un centre de contrôle basé à terre, peut naviguer avec un équipage limité. Le Blue Cluster et l'Agence pour l'innovation et l'entreprise soutiennent ce projet.

Navigation de routine semi-autonome

Grâce à cette technologie, moins d'équipage sera nécessaire pour la navigation de routine sur cette route. Un capitaine contrôlera le navire à distance à partir d'un centre de contrôle central et communiquera avec un capitaine à bord. La combinaison de cette technologie et la coopération des capitaines garantissent un degré de sécurité équivalent à la navigation conventionnelle.

(en savoir plus ci-dessous la vidéo)

Seafar a développé la technologie pour pouvoir naviguer de manière autonome. Pour que tout se passe bien, il faut une connectivité sans faille. Le Citymesh fournit donc le lien de communication fiable et stable entre le navire et le centre de contrôle. Pour ce faire, ils utilisent un réseau wifi hybride, un réseau privé 5G et un réseau public 4G.

Mitch De Geest, PDG de Citymesh, explique : "En tant qu'opérateur B2B, nous fournissons une connectivité basée sur différentes technologies. La connexion stable et essentielle à la mission est principalement assurée par nos réseaux privés 4G et 5G, avec les réseaux publics comme redondance. De cette façon, le bateau semi-autonome reste connecté partout sur les voies navigables flamandes".

Et qu'en est-il du transport maritime autonome ?

La Flandre a exprimé l'ambition d'être un pionnier des innovations sur la voie navigable flamande. Ce projet s'inscrit parfaitement dans ce cadre. En effet, le transport de marchandises par voie navigable est confronté à un certain nombre de défis. Par exemple, il y a une congestion croissante sur les eaux intérieures flamandes. En outre, il y a un problème croissant d'équipage : il est de plus en plus difficile de trouver du personnel motivé pour la navigation de routine. Le SSN pourrait bien ouvrir la voie à une navigation totalement autonome, ce qui peut résoudre les deux problèmes. Grâce à la combinaison d'un capitaine qui effectue des réglages à distance et d'une intelligence artificielle à bord, les entreprises auront besoin de moins de personnel et la navigation est plus efficace. La navigation autonome offre ainsi de nouvelles perspectives d'avenir.

Now this is it.
Time for action.

Notre collaboration commence ici ! Contactez notre équipe de professionnels des réseaux et faites-nous part de votre mission. Ensemble, nous sélectionnerons les meilleures solutions et ferons passer votre organisation à un niveau supérieur.